Paiements en période de pandémie mondiale

La pandémie de COVID-19 continue d’avoir un impact sur les plus grandes industries du monde, et le secteur financier n’est pas épargné.

Les infrastructures et les écosystèmes de paiement devraient permettre d’assurer la continuité des règlements de factures, des paiements aux points de vente, des versements de salaires et autres opérations de paiement essentielles, dans un contexte de confinement national et d’application de mesures de distanciation sociale par les gouvernements du monde entier.

Dans le même temps, des mises en garde contre la contamination par le biais des terminaux de paiement en espèces ou par carte ont été émises, et les gens préfèrent les moyens de paiement sans contact et sûrs tels que les paiements mobiles, les solutions de chèques mobiles et les systèmes de gestion des transferts de fonds, plutôt que les moyen traditionnels comme les retraits d’espèces aux distributeurs automatiques et les retraits dans les agences bancaires. Ces options de paiement numérique offrant des opérations sans contact et sécurisées, les gens les réclament également pour les petits paiements quotidiens.

L’augmentation vertigineuse de ces besoins devrait être satisfaite par les institutions financières, les commerçants et les centres de services tels que les bureaux de change, les magasins d’alimentation et les établissements médicaux, y compris les laboratoires et les cliniques. En revanche, les banques, les banques centrales et les prestataires de services de paiement subissent une plus grande pression pour passer rapidement aux paiements sans contact à l’échelle nationale, l’organisme financier proposant chaque jour de nouvelles réponses rapides pour assurer la continuité des activités et la sécurité des citoyens.

La demande de paiements mobiles a déjà connu une forte hausse pendant la pandémie mondiale. Toutefois, d’autres solutions de paiement sans contact ont vu leur demande augmenter sur le marché, notamment les solutions mobiles de dépôt et d’émission de chèques et les systèmes de gestion des transferts de fonds. Des solutions telles que la Monnaie digitale de banque centrale (MDBC) sont également sérieusement envisagées aujourd’hui par les banques centrales, dont certaines sont déjà entrées dans la phase pilote, reconnaissant l’énorme valeur qu’offrent les MDBC en période de crise et après cela.

Que vous soyez un utilisateur final, un commerçant ou une institution financière, la démarche pour l’avenir est « sans contact ».

Découvrez aussi...

Solutions de paiement: Succès ou échec ?

Solutions de paiement: Succès ou échec ?

Les fintechs ont déjà reconnu une approche définitive pour les solutions de paiement qui attirent et fidélisent les clients, et c’est l’une des raisons de leur compétitivité face aux géants du secteur financier.

Les trois premières technologies émergentes pour les banques en 2021

Les trois premières technologies émergentes pour les banques en 2021

Quelles sont les trois principales technologies qui façonnent les stratégies et la mise en œuvre de la transformation numérique ? Pourquoi les banques devraient-elles les envisager et commencer à les mettre en œuvre dès 2021 ? Voici une liste à mettre dans vos favoris, établie par l’Architecte en chef des solutions de ProgressSoft.

Une nouvelle ère d’activités de banques centrales

Une nouvelle ère d’activités de banques centrales

Une présentation très intéressante des experts de ProgressSoft lors de la CBPC 2020 a révélé comment la connaissance électronique de votre client et les solutions de monnaie numérique des banques centrales ouvrent ensemble la voie à une nouvelle ère d’activités de banques centrales qui arrive prochainement - et qui est là pour durer.