JoMoPay - Un modèle « live » qui illustre parfaitement l’interopérabilité des paiements mobiles proposée par ProgressSoft

imprimer

Depuis son lancement en 2014, JoMoPay est devenue la première infrastructure d’aiguillage d’envergure nationale permettant une interopérabilité entre les différents services de paiement mobile de la région MENA, faisant ainsi de la Jordanie un précurseur en matière d’inclusion financière, à la fois à l’échelle régionale, mais aussi à l’échelle internationale.

À la fin de l’année 2012, la Banque centrale de Jordanie (CBJ) a lancé un appel d’offres pour la conception d’une plateforme de paiements mobiles. Après avoir examiné les propositions de plusieurs soumissionnaires internationaux, la décision a été prise de confier le contrat à ProgressSoft avec l’intention de déployer une solution d’aiguillage et de compensation de paiements mobiles (PS-mpClear) sous le nom de JoMoPay, l’abréviation de « Jordan Mobile Payments ». La réussite de l’implémentation de systèmes de compensation et de paiements en temps réel par ProgressSoft dans plus de 350 banques dans 24 pays différents, ainsi que dans 9 banques centrales, y compris CBJ, a facilité le processus de prise de décision.

ProgressSoft a tenu ses engagements et a livré toutes les fonctionnalités nécessaires pour que CBJ puisse disposer d’une plateforme complète qui réponde à tous ses besoins, y compris les fonctions d’aiguillage, de compensation, et de régulateur.

PS-mpClear prend en charge le traitement et l’aiguillage des transactions mobiles de nature financière et non-financière sur un mode de fonctionnement STP, et assure l’acheminement des messages entre les nombreux prestataires de services de paiement mobile, garantissant ainsi une parfaite interopérabilité.

PS- mpClear donne la possibilité à CBJ de régir les paiements mobiles et les principaux participants en contrôlant le flux de trésorerie et toutes les transactions, y compris les micro-paiements. Grâce à cette approche, CBJ veille à la stabilité financière du/des prestataire(s) de services de paiement mobile et s’assure de leur conformité règlementaire.

La solution PS-mpClear de ProgressSoft gère entièrement les fonctions d’aiguillage, de compensation et de régulateur. Certaines caractéristiques de ces fonctions comprennent l’aiguillage et le traitement de transactions financières uniques, la compensation de transactions entre différentes institutions financières et l’intégration avec le RTGS de CBJ. Par ailleurs, elle offre la possibilité à tous les citoyens, bancarisés ou non, d’intégrer l’écosystème de paiement mobile et elle fonctionne 24h/24 et 7j/7.

La surveillance des micro-paiements peut s’exercer par l’intermédiaire de PS-mpClear en permettant la collecte de données statistiques MIS pour la microfinance. En offrant aux utilisateurs non-bancarisés la possibilité d’accéder aux paiements mobiles, la microfinance peut parvenir à toucher ce segment non-négligeable de la population. L’inclusion financière des groupes à faibles revenus devient alors une réalité. Cela se traduit à terme par un impact positif sur l’économie et le PIB.

Pour ce qui est de la fonction de régulateur, PS-mpClear permet à CBJ de conserver un fichier national pour chaque utilisateur individuel, ainsi que des données d’information de compte mobile. Par ailleurs, elle permet d’appliquer des plafonds de débit, de surveiller et de faire un suivi des transactions de paiement mobile, de fixer des limites de transaction de paiement mobile, de quantité de portefeuilles électroniques et de comptes par type d’utilisateur, et offre de nombreuses autres possibilités.

Envoyer à un ami