La Banque centrale d’Oman annonce la mise en service réussie du système de gestion des litiges de ProgressSoft

Le 23 juillet 2018 dernier, la Banque centrale d’Oman (CBO) a annoncé la réussite de la mise en service du système de gestion des litiges de ProgressSoft (PS-DMS) à l’occasion du Jour de la Renaissance.

La CBO est un partenaire de longue date de ProgressSoft Corporation, et dans ses efforts pour développer une infrastructure des paiements à Oman, elle a opté pour plusieurs solutions de paiement, telles que la solution d’aiguillage et de compensation des paiements mobiles et la solution de chambre de compensation automatisée de ProgressSoft (PS-mpClear et PS-ACH) qui ont été déployées avec succès en 2017.

Aujourd’hui, nous sommes ravis de pouvoir annoncer une percée dans le cadre de notre relation solide, à savoir la mise en service réussie de PS-DMS qui traitera tous les litiges et réclamations liés à des transactions effectuées via PS-mpClear et PS-ACH, en plus de s’intégrer à d’autres systèmes de paiement utilisés par CBO.

PS-DMS offre maintenant aux banques d’Oman la possibilité d’initier et d’échanger des dossiers traitant de litiges portant sur des opérations financières traitées par les canaux de paiement de CBO. Au-delà de la gestion journalière de l’initiation, de la validation, du rejet, de l’annulation et de la nouvelle présentation des litiges, PS-DMS permet aussi à la banque émettrice de faire remonter les litiges à CBO pour une résolution définitive. Cette mise en œuvre réussie permettra, non seulement aux participants des paiements d’obtenir une résolution des litiges plus rapide, de mettre en place des règles bien définies et de garantir un délai de réponse (TAT, Turnaround Time) plus performant, mais elle renforcera aussi la confiance des omanais vis à vis des canaux de paiement électroniques du fait de l’existence d’un mécanisme centralisé appartenant à CBO.

ProgressSoft est heureux de pouvoir contribuer à la modernisation des processus de paiement de CBO et de l’écosystème des paiements tout entier à l’échelle nationale. Ce solide partenariat a débuté en 2009 avec le lancement de la solution de compensation électronique de chèques (PS-ECC), laquelle a été suivie par le lancement plus récent des solutions PS-mpClear et PS-ACH en 2017.

Envoyer à un ami