La Banque Centrale d’Oman confie à ProgressSoft plusieurs projets de solutions de paiement

imprimer

ProgressSoft, le leader des solutions de paiement en temps réel, a lancé aujourd’hui plusieurs projets de paiement avec la Banque Centrale d’Oman (CBO) qui visent à automatiser certains services proposés par leur chambre de compensation aux banques et à leurs clients dans le Sultanat.

Ces projets collectifs de grande envergure comprendront l’implémentation des solutions de chambre de compensation automatisée de ProgressSoft (PS-ACH), de système de gestion des mandats (PS-ACH/MMS), de système de protection salariale (PS-ACH/WPS), de paiement et présentation électronique des factures (PS-EBPP), de système de compensation des paiements mobiles (PS-mpClear) et de système de gestion des contentieux en rapport avec les paiements (PS-DisputeManager).

PS-ACH se chargera de tous les transferts de fonds domestiques de crédit et de débit par prélèvement automatique entre les banques qui opèrent depuis Oman, où le système complet (les modules central et participants à la fois) sera hébergé par les centres de données de la CBO et disponible via un accès ASP, ce qui permettra d’offrir des fonctionnalités sophistiquées et de traiter les besoins des 25 banques qui opèrent dans le pays.

Par ailleurs, le module PS-ACH de prélèvement automatique sera associé (et parfaitement intégré) au système de gestion des mandats qui offre une complète automatisation des processus de génération, d’échange et de vérification de mandats entre les banques participantes.

Le système de gestion des mandats offre aux banques et aux émetteurs de factures la possibilité de créer et de gérer des mandats électroniques comme moyen de pré-autorisation et de vérification des transactions de prélèvements automatiques. Il permet également de valider et de réconcilier en temps réel les transactions de prélèvement automatique et les mandats correspondants. Ce processus de validation inclut la vérification du statut de validité du mandat, ainsi que des conditions générales de paiement.

ProgressSoft implémentera également dans le cadre de sa solution logicielle PS-ACH (PS-ACH/WPS) un module de système de protection salariale. Ce système a pour objectif de faciliter la surveillance et le reporting au Ministère du Travail qui est chargé de superviser au nom des entreprises et des employeurs le paiement des salaires dans et entre les banques. Ce système s’assure que les employeurs payent les salaires de leurs employés en intégralité et dans les délais en mettant à disposition des outils pour transmettre les paiements et des rapports pour vérifier le respect de leur engagement.

Le projet comprend également un système de compensation et d’aiguillage des paiements mobiles (PS-mpClear) qui est une plateforme de paiement en temps réel en charge du traitement des transactions de paiement mobiles interbancaires et inter-processeurs. PS-mpClear facilite le traitement et l’aiguillage des transactions financières et non-financières mobiles en appliquant un processus de traitement automatique de bout en bout (STP) et l’acheminement des messages entre les différents prestataires de services de paiements mobiles.

Cet ambitieux projet nous a été confié seulement quelques mois après celui de l’amélioration du système de compensation électronique des chèques par imagerie, qui est en opération dans le Sultanat depuis janvier 2009. M. Anan Alwanni, le Directeur de ProgressSoft à Oman, a déclaré : « Nous sommes actuellement en train de compléter la phase de spécification des exigences (RSP) pour la 1ère phase du projet avec CBO et les banques, et nous allons débuter la RSP pour la 2ème phase d’ici 8 semaines. »

Dans le cadre de ce même projet, nous mettrons également en place un système de présentation et de paiement des factures (PS-EBPP) qui fonctionnera comme un système centralisé permettant de faciliter la présentation des factures, l’interrogation et le paiement des transactions pour les consommateurs. PS-EBPP fonctionne comme une plateforme centrale ou un agrégateur, qui permet à différents prestataires de services de se connecter pour communiquer leurs données de facturation sous format électronique. De plus, le système fonctionne en tandem avec PS-ACH et PS-mpClear pour gérer la partie de la solution chargée des paiements. Il peut également mettre en place des interfaces permettant l’utilisation de ses services par d’autres systèmes, comme c’est notamment le cas pour la banque en ligne.

Les systèmes décrits ci-dessus seront associés à un système de gestion des contentieux unique en son genre (PS-DisputeManager) qui sera en mesure de traiter et de gérer les dossiers pour de nombreux canaux de paiement par le biais d’un flux de travail entièrement automatisé, et une gestion des règles afin de bénéficier d’un environnement maîtrisé pour traiter les problèmes et parvenir à résoudre les transactions selon des normes de niveau de service définies.

Le système permet à la banque centrale de faire une analyse et d’assurer une supervision, et parfois d’intervenir dans le processus de prise de décision final et le verdict. Il donne, par ailleurs, une bonne visibilité des problèmes à toutes les étapes du cycle du contentieux.

Envoyer à un ami