PS-ECC

PS-ECC est une solution de traitement automatisé de « bout en bout » de compensation électronique de chèques par imagerie permettant la compensation des chèques à l’échelle nationale, et le jour même. PS-ECC vous donne les moyens de réaliser un transfert électronique d’images de chèques, en remplaçant complètement l’acheminement physique traditionnel et routinier de chèques papier entre les banques et les chambres de compensation.

Le système de compensation des chèques en ligne mis en place par PS-ECC permet à la banque de réduire de 65 % les saisies manuelles qui sont lentes et fastidieuses, tout en mettant les fonds à disposition sur le compte du bénéficiaire en quelques minutes après une remise de chèque. Il offre un instrument de gestion de chèques et du cycle intégral de compensation admirable.

Un atout commercial incomparable
  • Permettant les cycles de compensation interbancaire et transfrontalière des chèques entre succursales.
  • Des relations bancaires renforcées.
  • Des opportunités d’exploration des données financières.
  • Une gestion des chèques postdatés.
  • Un environnement de compensation sécurisé avec une diminution des fraudes.
Quelques faits
  • Depuis son lancement, PS-ECC a acquis la réputation d’être la première solution de compensation électronique de chèques par imagerie au monde.
  • Au service de 370 banques, banques centrales et institutions financières partout dans le monde.

PS-ECC vous permet essentiellement de raccourcir le cycle de compensation des chèques actuel qui prend actuellement entre 3 et 5 jours avec une saisie manuelle, pour le remplacer par une compensation le jour même. Cette économie de temps permet à la banque d’augmenter son flux de trésorerie, ce qui, à son tour, accroît les marges bénéficiaires et permet une meilleure gestion des fonds, ainsi qu’une meilleure performance économique.

En effectuant une compensation électronique de vos chèques, vous éliminez tous les frais généraux liés à ces opérations et vous réalisez une économie de temps par rapport à des tâches laborieuses et précipitées, le tout, dans un environnement internet étroitement sécurisé. PS-ECC est source d’économies supplémentaires de traitement et de stockage des demandes, ce qui dynamise considérablement le secteur financier et offre énormément d’avantages à votre institution et à vos clients.

PS-ECC met en place un système de dématérialisation de chèques qui permet d’éliminer les chèques papier au niveau des succursales, ne nécessitant ainsi aucun mouvement physique de papier et limitant considérablement le risque de pertes et de retards. Cela peut également permettre de réduire les coûts de main d’œuvre pour votre institution et d’améliorer la sécurité des échanges de chèques.

PS-ECC permet la saisie et la remise de chèques depuis les locaux de l’entreprise lorsqu’il s’intègre à Prompt RDC et depuis les distributeurs automatiques (DAB) ou les automates de remise de chèques (GAB) lorsqu’intégré à Prompt ATM/CDM. PS-ECC offre l’option de vérification automatique des signatures de chèque lorsqu’il est intégré à PS-ASV, la solution de vérification automatique de signature.

PS-ECC est en conformité avec la loi de compensation des chèques au 21ème siècle (Check 21 Act), une loi introduite par les États-Unis pour encourager l’innovation dans les systèmes de paiements et pour générer plus d’efficacité, en réduisant certains obstacles juridiques concernant la dématérialisation des chèques. Avec la saisie d’images de chèques, et en permettant aux banques de dématérialiser les originaux, PS-ECC facilite le recours aux chèques de substitution, qui, conformément à la loi Check 21, peuvent être considérés comme l’équivalent juridique de la pièce originale. Il traite les informations du chèque par voie électronique, et produit des chèques de substitution pour les banques qui souhaitent encore recevoir des chèques papier.

Le Qatar
Après avoir signé un accord avec la Banque centrale du Qatar en 2001, ce pays est devenu le premier pays au monde à utiliser une solution de compensation électronique de chèques par imagerie sur l’ensemble de son territoire national. Depuis lors, la compensation des chèques par saisie manuelle est devenue obsolète et la nouvelle technologie a pris le relais. Elle a été adoptée par 18 banques, parmi lesquelles, des banques qataris et internationales, telles que HSBC, Standard Chartered et BNP Paribas.

La Jordanie
En décembre 2004, la Banque centrale de Jordanie a inauguré une nouvelle ère pour les services de paiement au nom de l’ensemble du secteur bancaire en donnant son accord pour une modernisation de ses processus de compensation des chèques. Les 26 banques du pays, ainsi que leurs 1 167 succursales, qui sont dispersées sur un territoire de 93 000 km2, ont amorçé une transition sans heurts, passant d’une méthode de compensation manuelle à un système de compensation des chèques entièrement électronique.

Le Soudan
En 2005, ProgressSoft a lancéla solution PS-ECC en République du Soudan, avec la mise en place d’un service de compensation électronique de chèques pour la Banque centrale du Soudan, 39 banques commerciales et 638 succursales. Ce projet de grande envergure et notre relation de confiance avec la Banque centrale du Soudan ont été renforcés encore plus avant par une collaboration entre ProgressSoft et la Banque centrale à travers la mise en place d’un « Programme d’appréciation du client ». Dans le cadre de ce programme qui durera 7 ans, la société fournira les licences de toutes les solutions de suites logicielles pour la compensation électronique de chèques (PS-ECC Suite), y compris les mises à jour des modules principaux de compensation des chèques de ProgressSoft et les modules complémentaires de la suite qui comprennent les chèques post-datés (PDC), la saisie des remises de chèques à distance (RDC), et les modules DAB et Archivage des chèques.

Oman
En janvier 2009, la Banque centrale d’Oman a commencé à étendre l’utilisation de la compensation électronique des chèques à l’ensemble des banques du Sultanat. La Banque centrale a choisi PS-ECC, la solution de ProgressSoft, et décrété la nécessité d’adopter des pratiques de compensation des chèques d’un niveau plus sophistiqué pour le secteur bancaire omanais. Ce projet d’envergure nationale supposait le déploiement d’un réseau électronique afin de connecter la Banque centrale à chacune des 27 banques du Sultanat et de leurs succursales.

Le Népal
Avant que l’année 2010 ne s’achève, ProgressSoft a réussi l’exploit d’obtenir un contrat à l’autre bout du monde, en Asie du Sud, avec la signature du projet de compensation électronique de chèques au Népal. Ce projet colossal est maintenant en cours d’exécution et il implique 125 banques et institutions financières dispersées sur une superficie de 147 181 km2 dans le pays tout entier.

Bahreïn
En réponse à la demande de la Banque centrale de Bahreïn de mettre en place un système de dématérialisation des chèques reposant sur la technologie de l’imagerie dans l’ensemble du Royaume, et suite à un appel d’offres au cours duquel ProgressSoft a obtenu la note d’évaluation technique la plus élevée pour son innovation et son expertise d’implémentation, BENEFIT a décidé d’attribuer le projet à ProgressSoft. La solution PS-ECC a, par conséquent, été déployée avec succès dans les 31 banques participantes ainsi que dans leurs 214 succursales à Bahreïn.

Les Seychelles
En 2012, ProgressSoft a commencé à lancer la solution PS-ECC sur l’ensemble du territoire de la République des Seychelles, y compris pour la Banque centrale des Seychelles et toutes les banques du pays qui compte 115 îles à l’ouest de l’océan indien. Mis à part le succès rencontré lors du déploiement de cette solution, le projet impliquait aussi son intégration avec le système d’archives nationales de ProgressSoft – Prompt Archive.

Le Koweït
En 2015, ProgressSoft a commencé à lancer la solution PS-ECC dans toutes les banques du Koweït, mettant officiellement un terme au processus de compensation manuelle des chèques. Les banques du Koweït ont réussi à effectuer la mise en place de PS-ECC en un temps record de 9 mois tout en parvenant à déployer le système dans les 24 banques de l’État du Koweït et dans leurs 524 sièges et succursales. L’intégration de PS-ECC au système « back-end » des banques et au système de règlement brut en temps réel koweïtien (KASSIP) s’est faite sans heurts, permettant ainsi la mise en place d’un processus de compensation automatisé de bout en bout entre les banques koweïtiennes.

Les suites de produits

Prompt Check
La solution de compensation électronique de chèques par imagerie pour les banques
Prompt Clear
La solution de compensation électronique de chèques pour les services de compensation
Prompt RDC
La solution de saisie de remise de chèques à distance
Prompt ATM/CDM
La solution de saisie et de remise de chèques à partir de DAB/GAB
Prompt xBorder
La solution de compensation électronique de chèques transfrontalière
Prompt OnUs
La solution de compensation électronique de chèques en interne
Prompt Archive
La solution d’archivage électronique de chèques
Prompt e-Check
La solution d’émission de chèques électroniques de ProgressSoft
Prompt mRDC
La solution mobile de numérisation et de dépôt de chèques à distance de ProgressSoft
Prompt PDC
Une solution pour la gestion des chèques postdatés

Pourquoi ne pas rentrer en contact ?

Veuillez remplir et nous renvoyer le formulaire suivant. Un représentant de ProgressSoft prendra directement contact avec vous pour vous offrir son aide.

(le vendredi étant une journée de congé officielle)

Comment pouvons-nous vous aider aujourd’hui ?

Veuillez remplir et nous renvoyer le formulaire suivant afin de recevoir la brochure PS-ECC.

PS-ECC

Veuillez remplir et nous renvoyer le formulaire suivant afin de recevoir la vidéo PS-ECC.