Les trois premières technologies émergentes pour les banques en 2021

L’année 2020 a vu l’introduction et l’accélération de nouveaux concepts de travail à distance, de distanciation sociale et de restrictions réglementaires, les banques et leurs clients subissant encore aujourd’hui les conséquences de ces mesures. Inéluctablement, il est devenu essentiel que les banques puissent servir leurs clients sans présence physique dans les agences, tant du point de vue des besoins des clients que de la conformité réglementaire.

L’année dernière, le mot clé a été « transformation numérique », une stratégie dont l’exécution s’est rapidement accélérée en raison du besoin urgent de passer à des plateformes entièrement numériques permettant aux banques de continuer à offrir leurs services à distance. Mais quelles nouvelles technologies façonnent la transformation numérique et continueront à le faire en 2021 et au-delà ?

Voici les trois principales technologies que les banques sont invitées à envisager et à mettre en œuvre dès 2021.

  1. Cloud Computing (Informatique dématérialisée)

La première technologie émergente sur les radars des banques est le Cloud Computing. Les restrictions d’accès physique induites par les confinements liés à la pandémie mondiale ne concernaient pas seulement les clients des banques, mais aussi leurs ressources humaines, notamment les experts informatiques et les administrateurs nécessaires au fonctionnement et à la maintenance des centres de données des banques. Ces restrictions ont entraîné la fermeture, partielle ou totale, de nombreux centres de données depuis le début de la pandémie.

Pour surmonter ces restrictions, les banques doivent sérieusement envisager de transférer leurs services indispensables à la clientèle vers une plateforme de Cloud Computing. Les autorités de réglementation doivent elles aussi mettre en place les cadres réglementaires nécessaires pour accélérer ce mouvement.

Dans notre dernier blog, intitulé Une affaire de numérique, notre infographie montre que plus de 50 % des services bancaires sont fournis sous une ou plusieurs formes numériques pouvant être directement transformés en plateformes fondées sur le Cloud Computing.

  1. Interfaces de programmation d’applications (API)

Dans un autre blog de l’Architecte en chef de ProgressSoft, intitulé Comment les API ouvertes révolutionnent les services bancaires, Ali Qoul évoque le besoin crucial d’adopter un ensemble d’API ouvertes qui simplifient l’intégration avec des systèmes et des solutions tiers afin d’accélérer l’introduction de services bancaires et financiers auprès d’une clientèle plus large.

En passant à des plateformes de Cloud Computing, la fourniture d’API couvrant différents terminaux permet non seulement d’accélérer la mise sur le marché, mais ouvre également de nouvelles portes pour introduire de nouvelles solutions innovantes qui attirent les clients à distance et conservent les clients existants.

  1. Intelligence artificielle et apprentissage machine (AI/ML)

Qui dit clients gérés à distance, dit nécessité d’identifier correctement les nouveaux clients lorsqu’ils manifestent leur intention de s’inscrire à un ou plusieurs des services proposés par les banques grâce à des procédures diligentes de connaissance du client (KYC). L’utilisation de solutions basées sur l’AI/ML ne sert pas seulement à l’inscription initiale, comme c’est le cas de la nouvelle Connaissance électronique du client, mais aussi à des fins à valeur ajoutée telles que la Vérification automatique des signatures.

Au cours d’une session d’inscription et d’intégration à distance, les technologies approfondies d’apprentissage machine peuvent être utilisées pour identifier totalement une personne anonyme par la reconnaissance faciale, la détection du caractère « vivant » et la validation de l’authenticité des documents. En outre, répondre aux appels des clients nécessite généralement un centre d’appels dédié qui fonctionne 24 heures sur 24. Par conséquent, les chatbots intelligents basés sur l’AI sont désormais incontournables pour permettre une plateforme bancaire entièrement numérique qui peut non seulement répondre aux appels des clients, mais aussi transmettre les problèmes à des agents désignés et à des fournisseurs tiers chargés d’analyser et de fournir des solutions dès qu’un ticket est saisi.

N’oublions pas le rôle merveilleux que joue également l’AI dans des domaines fondamentaux, tels que la surveillance de la « bonne santé » des systèmes, l’analyse des diagraphies et des anomalies, et la détection en temps réel des falsifications et des fraudes.

Découvrez aussi...

Un tournant dans l’inclusion financière

Un tournant dans l’inclusion financière

Selon Carole Elias, de ProgressSoft, un tournant dans l’inclusion financière se profile à l’horizon et ses avantages seront récoltés par les banques centrales, les institutions financières et tous les utilisateurs finaux. Découvrez le moteur de ce changement radical dans le secteur.